Philosophie!!

  • Malgré ce que la publicité essaie de vous faire croire, bien apprendre un instrument de musique est probablement aussi long qu'il y a 200 ans. Et aussi ennuyeux d'ailleurs si le prof l'est... Quoi que l'on dise, la matière reste exactement la même: il faut maîtriser l'instrument, la mélodie, le rythme, sa concentration, son impatience, ses nerfs, etc... Et, désolé, il n'y a pas de secret, de technique, de gamme magique, de raccourcis, de...
  • Au cours des années, je suis devenu convaincu de l'inutilité du modèle "énorme effort égal énorme progrès". En effet après une 1/2 heure de travail, l'attention et la concentration baissent immanquablement. Alors pourquoi insister, pourquoi finir une séance de pratique dans l'échec, (je suis nul etc...) par fatigue, alors qu'on aurait pu arrêter une 1/2 heure plus tôt plein de satisfaction? Par contre rien ne nous empêche de retourner à notre instrument plus tard dans la journée pour une deuxième séance courte.
  • Nos mains, bras, cerveaux, sont tous différents, il est donc très important de s'adapter à ces éléments variables d'élève en élève. Il ne peut y avoir une position de main gauche ou droite. Par contre les principes ergonomiques et mécaniques restent les mêmes. Ces principes doivent être simples et compréhensibles pour être adoptés.
  • La pulsation, le sens du temps, le tempo sont la base de tout travail sérieux. Point à la ligne.
  • La musique, la guitare, sont destinées aux oreilles. Fermer les yeux permet au cerveau de créer une relation privilégiée entre le toucher et le son (l'oreille). Court-circuiter le sens ultra-dominant appelé vue est important pour aider au développement des 2 sens indispensables à la guitare: l'écoute et le toucher.
  • 100 % des musiciens qui plafonnent ne remettent pas en cause leur bases défaillantes et incomprises.
  • Pourquoi jouer vite si l'on ne peut pas jouer lentement, pourquoi le dessert avant l'entrée, pourquoi toutes ces questions?
  • Ne sautez pas sur votre instrument pour jouer immédiatement, avant tout son, demandez-vous: comment suis-je assis? main gauche, main droite? tempo? quelles sont vos recommandations personnelles? corrections en cours? défauts habituels? y a-t-il quelque chose à corriger, améliorer sur ce que vous allez jouer? Il est plus utile d'améliorer la préparation à ce que l'on veut jouer, plutôt que de devenir un spécialiste de la constatation d'erreurs après coup.
  • La guitare est une pratique digitale subtile, la force n'y peut rien.
  • Quand votre guitare ne vous fait plus d'effet, que votre musique semble terne, que la créativité est au plus bas: changez vos cordes !!!
  • Bouger le haut du corps, faire des grimaces involontaires, crisper ses épaules, sa nuque etc.... Tous ces comportements de nature involontaire sont comme remplir une partie de son sac à dos avec des pierres avant une balade en montagne: ça ne sert à rien et ça diminue nettement le plaisir et la qualité de la promenade...
  • Parler, penser sont des activités linéaires, les mots, les phrases se succèdent l'une après l'autre dans votre conscience, pas moyen de penser ou dire plusieurs choses en même temps. Pour la pratique musicale, ainsi que dans toutes les pratiques corporelles par ailleurs, vous mettez plusieurs opérations, mouvements, procédures en route et cela simultanément et pour de longs moments.
    De bonnes raisons pour admettre que les moyens utilisés pour aborder et maîtriser cette pratique sont fondamentalement différents de vos habitudes d'apprentissage courantes.